Comme il l’a fait, sans esprit partisan, pour tous les dossiers dont il a eu connaissance depuis le lancement de cette initiative ministérielle ambitieuse, Christian FRANQUEVILLE, Député des Vosges, avait au printemps dernier plaidé auprès de Ségolène ROYAL en faveur des deux dossiers « territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV) présentés d’une part par la communauté de communes de Vittel-Contrexéville et d’autre part par celle de Monthureux-surSaône.

Suite à son soutien, la Ministre confirmait le 24 juin dernier la bonne nouvelle au Député de la Plaine : une subvention de 500 000€ (pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros) était en effet attribuée à chacune des deux collectivités pour mener à bien leurs projets économiques, durables et éco-responsables sur l’Ouest Vosgien.

Dans le prolongement des échanges entre le Député et le Ministère sur ces deux dossiers, Ségolène ROYAL a convié ce matin Christian FRANQUEVILLE au Ministère de l’Environnement afin d’officialiser l’entrée des communautés de communes de Vittel-Contrex et de Monthureux-sur-Saône, et également celle de la commune de Bulgnéville, dans la labellisation « territoires à énergie positive pour la croissance verte ». 11 octobre 2016

Cette signature porte ainsi à 6 le nombre de collectivités conventionnées et labellisées « territoires à énergie positive » sur la 4ème circonscription, représentant un accompagnement financier de l’Etat de plus de 2,5 millions d’euros en faveur de la Plaine des Vosges, pouvant aller jusqu’à plus de 10 millions d’euros en fonction des projets retenus.

Notre territoire rural, particulièrement concerné par le défi de la transition énergétique (éclairage public, rénovation de bâtiments publics ou d’habitats privés, etc.), s’illustre de plus à l’échelle nationale puisque aucune candidature émanant des collectivités de notre circonscription n’a été refusée par le Ministère de l’Environnement, preuve que les élus locaux ont mené des réflexions abouties sur la thématique de la transition énergétique, et il faut naturellement saluer leur travail.

Pour rappel, chaque territoire retenu va bénéficier d’une subvention de 500 000€ (pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros) pour des projets locaux favorisant la croissance verte : projets de développement durable, sobriété et efficacité énergétiques des bâtiments et des ouvrages publics, préservation de la nature, mobilité électrique, etc.

Au-delà de la démarche sur la mutation environnementale et plus vertueuse de notre modèle de croissance économique, ces projets vont bénéficier d’un effet de levier conséquent et auront ainsi un impact très positif sur le développement économique de l’Ouest Vosgien, en particulier les artisans et entreprises du BTP.